Actualité 7 mars 2019

Jusqu’à 108 km/h à Frontignan-plage ce 6 mars 2019

Une dégradation Méditerranéenne classique

A l’avant d’un front froid qui arrivait par l’Ouest, le flux de Sud à Sud-est s’est accéléré et à provoqué la levée d’un vent marin assez puissant sur le littoral. Comme prévu par nos services, c’est en fin de journée de ce mercredi 6 mars 2019 que le « pic » de rafales a été atteint avec 108 km/h relevés à Frontignan-plage et 97,2 km/h à Sète. Un peu plus dans l’intérieur des terres, la station météo de Pomérols a tout de même frôler les 80 km/h.

Malgré ces puissantes rafales, aucun dégât notable n’a été signalé sur le secteur du bassin de Thau.

La mer était également très agité voire même bien démontée au large de Sète où des vagues ont atteint une hauteur de 5,9 mètres. Mais en raison de l’absence de dépression en Méditerranée, le phénomène de surcote était très limité et cela n’a pas permis une avancée de la mer vers les zones urbaines littorales.

Un passage pluvieux de faible intensité s’est produit en soirée, clôturant cette première véritable dégradation de l’année.